Zéro Déchet

Epicerie zéro déchet : Mode d’emploi

Dans la continuité de mon article : 5 conseils pour débuter le zéro déchet, aujourd’hui je vous propose un guide pour votre épicerie zéro déchet. Il est issu de ma fameuse liste dont je vous parlé ici. On pourrait dire, qu’ il y a 3 niveaux d’épicerie zéro déchet, chaque niveau correspondant à un avancement dans votre parcours.

Niveau débutant

Ce niveau correspond à votre prise de conscience de ce qu’est un déchet qui n’a aucune utilité :

  • les sacs plastiques pour les fruits et légumes,
  • les sur-emballages en carton (comme le dentifrice celui-ci me fait capoter),
  • les sacs plastiques à la caisse,

Pour les éviter au maximum :

  • On choisit ses fruits et légumes NON pré-emballés, lorsque l’on doit acheter des fruits en plusieurs exemplaires (pommes/poires/haricots verts) on utilise son sac filet réutilisables.
  • On évite d’acheter des produits sur-emballés et on choisit des grands formats : lessive, shampoings, liquide vaisselle etc.
  • On choisit au maximum des contenants en verre car ils sont recyclables et réutilisable,
  • On amène des sacs en tissus réutilisables (totes bags) à la caisse pour porter son épicerie

Une fois que vous êtes confortable avec vos nouvelles habitudes et que vous vous sentez prêt à d’autres changements, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Crédit photos

Niveau Intermédiaire

Niveau dans lequel je suis actuellement. Les principes sont les mêmes qu’au niveau précédent sauf que l’on change ses habitudes d’achat. Voici une de mes listes d’épicerie type :

Au marché,

Fruits et légumes, miel, pain et oeufs (je garde la boîte en carton que je réutilise à chaque fois).

En vrac,

Tout ce qui est aliment sec :

  • Riz, pâtes, avoines, céréales etc.
  • Sel, poivre, épices,
  • Farine, sucre, poudre à pâtes etc.
  • thé et café.

Mais aussi

  • beurre de peanut (naturel en plus)

Pour cela, j’amène mes bocaux et sacs réutilisables que je fais peser sur place, ensuite je l’ai rempli de la quantité désirée. Je suis toujours surprise du coût, je trouve cela moins cher qu’en épicerie, cela s’explique par le fait que vous achetez uniquement ce dont vous avez besoin et non une quantité imposée, sans compter aussi le prix de l’emballage.

Vous trouverez aussi en vrac tout ce qui est produit ménager (mais avant d’acheter en vrac, écoulez vos stocks et gardez les contenants).

Épicerie,

  • Viandes et poissons,
  • Jus de fruit et lait,
  • Beurre,
  • Confiture.

Ces aliments sont (encore) emballés et c’est ce qui constitue le plus gros de notre poubelle aujourd’hui.

Crédit photos

Niveau Expert

On repart sur les bases du niveau intermédiaire concernant le marché et le vrac. Les principaux changements interviennent au niveau de l’épicerie.

On rend visite au boucher et au poissonnier en leur demandant gentiment d’utiliser nos bocaux et boîtes réutilisables.

On trouve une alternative au jus de fruit et au lait (le faire soi même ou trouver un endroit oú l’on peut faire remplir ses bouteilles).

On utilise des cotons réutilisables, des serviettes et mouchoirs en tissus. (Si vous êtes capables et que vous ne trouvez pas ça trop *beurk*, sinon c’est ben correct !)

On confectionne son savon (tellement facile, je vous en parle bientôt) et son shampoing sinon on continue de l’acheter en vrac. Les produits ménagers sont facilement réalisables à la maison grâce à du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude (ce truc est dingue, il y a 1000 façons de l’utiliser) et des huiles essentielles.

On cuisine tout ce qui se mange : confiture, pâte à tartiner etc…

Crédit photo : 1 / 2 /3

Niveau Béa Johnson

Si vous ne savez pas qui est Béa Johnson, je vous invite à cliquer ici et ici. En bref, Béa Johnson c’est la guru du zéro déchet. Son expérience et son mode de vie, font qu’elle et sa famille génèrent moins d’un 1kg de déchet par an. C’est impressionnant !

Béa Johnson fait bien évidemment son épicerie en vrac, elle confectionne son dentifrice et ses produits de beauté : son bronzer, c’est de la poudre de cacao, son mascara est fait maison et son liner est fait à partir d’amandes grillées. Vous le comprendrez que l’on est à l’extrême (positif) du parcours zéro déchet. On est d’accord, que personne ne vous obligera à aller si loin. Je ne pense d’ailleurs pas atteindre ce niveau un jour. Chacun connait ses limites et c’est ben correct aussi !

Pour aller plus loin

Il est important de comprendre aussi que le zéro déchet s’accompagne d’un mode de vie simple  aka la simplicité volontaire. On désencombre sa maison de tous les objets qui n’ont plus d’utilité, on achète principalement du 2e main, on privilégie des achats locaux (bio, équitable etc…). On achète peu mais on achète de bonne qualité pour que cela dure dans le temps. On élimine le plastique petit à petit de sa vie. On a comme nouveau mantra de collecter des souvenirs et non des objets.

Si vous êtes néophytes en la matière n’ayez pas peur de ce que cela représente car ça peut paraître un peu compliqué mais tout est extrêmement simple et naturel. Comme je le dis souvent, le zéro déchet c’est retrouver le bon sens de nos grands parents, en privilégiant la consommation durable plutôt que rapide.

Vous mettre au zéro déchet, c’est bénéfique pour la planète mais aussi pour votre bien-être. Le bien-être de faire quelque chose de ses mains, le bien-être de discuter avec des commerçants agréables et le bien-être de faire des choses en adéquation avec ses valeurs profondes. Et surtout n’oubliez pas que chaque petit geste à son importance.

Zero déchet- quotes - Good Morning Montreal

Crédit photo

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Lauraki
    4 mars 2016 at 2:03

    Bravo pour ton article. Tu vois, pour les mouchoirs dans la salle de bain, pour moi c’est niveau débutant. Tout reste relatif, mais peut être aussi parce que je suis passée par les couches lavables.

    • Reply
      Audrey
      5 mars 2016 at 6:47

      Oui, effectivement, après pour ma part chaque changement intervient après écoulement des stocks, niveau mouchoirs, j’en ai encore en masse c’est pourquoi dans les étapes ça intervient si tard…

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :